revi

 

 

 

La foudre est-elle plus puissante que Dieu ?

Il a suffi de quelques jours au charismatique Révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l'homme et l'enfant ont une passion commune : l'électricité. 
Trente ans plus tard, Jamie, guitariste de rock rongé par l'alcool et la drogue, est devenu une épave. Jusqu'à ce qu'il croise à nouveau le chemin de Jacobs et découvre que le mot « Revival » a plus d'un sens... Et qu'il y a bien des façons de renaitre ! 

Merci aux Editions Albin Michel de m'avoir permis de lire ce livre 

 

eclairs

 

Je suis loin d'avoir lu tous les livres de Stephen King ,( j'ai eu cependant un gros coup de coeur pour 22/11/63)et j'avoue avoir été attirée par le thème de l'électricité  , très rarement utilisé dans les livres .

J'ai beaucoup apprécié la construction de cette histoire, les personnages attachants , sous une atmosphère oppressante surtout lors de la seconde moitiè du livre .

Dans la premiere moitié, l'histoire se met en place, on a l'impression que c'est plus l'histoire d'une famille et d'une communauté emplies de croyances, avec  le personnage de Jamie, qui au travers de  sa  passion pour la musique  et  de son addiction a la drogue croisera a diverses reprises la route du réverend jacobs obsédé par l'éléctricité et  pour qui tout est bon pour guérir des malades,  financer ses projets au détriment de ses cobayes guéris mais emplis d' effets secondaires . Dès les premières pages nous sommes plongés dans un univers à la Stephen king, détails sans longueurs mais utiles pour entrer dans cette atmosphère oppressante,  ensuite l'histoire s'accélère jusqu'a la descente aux enfers.

Il n'est pas du tout évident de parler de la seconde partie de ce roman sans rien dévoiler et le but est vraiment de vous donner envie d'aller dans la premiere librairie venue pour vous procurer ce roman sombre et électrisant.

A noter également une superbe couverture .

Revival -Stephen King  - Parution le 30 Septembre 2015 aux Editions Albin Michel  

Une interview de l'auteur ici : conférence de presse